Pages en cours de réalisation, merci de votre compréhension

Competences

Menetou/Nahon

 

Competences

Conseil Municipal

Vivre à 

Menetou/Nahon

Competences

Urbanisme 

Competences

Scolaire et Périscolaire


Bienvenue sur le site internet de la commune de Menetou-sur-Nahon

// Infos mairie

Jour Matin Après-midi
Lundi 9h00 - 12h00 13h30 - 17h30
Mardi 9h00 - 12h00 13h30 - 17h30
Mercredi Fermée Fermée
Jeudi 9h00 - 12h00 Fermée
Vendredi 9h00 - 12h00 Fermée

Secrétaire de mairie : 

 


mairie.menetousurnahon@wanadoo.fr


// Menetou-sur-Nahon

 

Ancien petit village berrichon sur la vallée du Nahon, Menetou-sur-Nahon se démarque des autres communes par ses nombreux ponts.

 

Effectivement, idéal pour tous les amateurs de pêche, Menetou-sur-Nahon est un petit bourg fleuri avec soin, enclavé par ses rivières qui en font une commune verdoyante.

 

Au calme et au repos, vous êtes ici à la fois loin des grands axes routiers mais proche de Chabris et de Valençay, dans un lieu agréable à vivre pour une population demandeuse de quiétude, dans lequel on ressent encore l'atmosphère calm et paisible de la vie monastique...


// Les petites anecdotes de Menetou-sur-Nahon

 

*** Monastère ou Château ***

Le terme central de « Menetou » fait référence au
« monastère » (monasterium). Cela indique que le village s’est développé autour d’un établissement religieux qui, au Moyen-âge, se composait notamment d’une église (celle de la commune a été détruite en 1807, la commune relève alors de la paroisse de Parpeçay) mais aussi d’un cloître et d’une hôtellerie pour les pèlerins, ainsi que de vastes exploitations agricoles. 

 

Le village sera successivement appelé :

> 1181 : Ecclesie de Monesto

> 1422 : Capellanus de Monesto super Nahon

> 1423 : Monnesto sur Nahon

> 1480 : Menestou sur Nom

> 1596 : Menestou sur Nahon

> 1698 : Maison Fort de Menetou

 

Le terme « Maison Fort » fait réference quant à lui au terme « domus fortis », apparu fin du XIIe siècle signifiant une maison fortifiée, bien plus petite qu’un château fort. Celle-ci n’en reste pas moins imposante. 

 

Ces maisons fortifiées peuvent présenter l’aspect d’une maison solide avec tours ou avoir l’apparence d’une bâtisse construite de bric et de broc. Elles sont souvent situées aux abords des bourgs, le long de routes principales ou à la frontière d’une grande seigneurie. 

  

Preuve de l’existence d’un ancien site fortifié sur la commune, sûrement le château de la famille Roury

Plan du château de Menetou, dressé en 1794 par un ingénieur qui fit les plans des châteaux de l’Indre.

 

L’histoire de ce château, aujourd’hui détruit, remonte à 1529.

 

L’affiche de la mise en vente du château en 1722 nous renseigne sur l’aspect de ce bâtiment :

 

« Un gros château ancien et bien bâti, avec une belle basse-cour bien renfermée de murs et fossés, où deux rivières passent au pied, dont l’une ne se peut passer qu’en bateau, érigé en Chastellenie, avec haute, basse et moyenne justice, Seigneur de Paroisse, trois Métairies et deux Moulins, Dixmes, Cens et Rentes, les plus belles prairies que l’on saurait voir, attenant au château presque toutes à deux herbes, point gêné par de gros seigneurs, et un très bon fonds».

 

En 1789, la révolution joue un rôle très important dans le devenir du château, puisque l’ensemble des biens sont vendus nationalement comme biens d’émigrés le 8 germinal an VIII. 

 

Ses pierres ont servi au fondement de plusieurs maisons particulières du bourg, encore sur pied aujourd’hui.

*** le Nahon ***

Petite rivière de 43 km, affluent du Fouzon,  elle traverse le Pays de Bazelle de part en part. L’histoire de l’homme et de cette rivière est très ancienne car nous savons qu’elle faisait tourner, dans le bourg, les roues des deux moulins dépendant du château dont elle alimentait les fossés. 

 

Le nom « Nahon » nous vient du prélatin « Nava » signifiant « Vallée ».

*** James Holy Eagle ***

En avril 1977, le petit-fils de Sitting Bull ( célèbre chef sioux du Dakota qui mena une lutte contre les Américains et fut tué en 1890) vient en visite à Menetou-sur-Nahon.

 

Son petit-fils, James Holy Eagle, est venu dans ce Nord de l’Indre pour rencontrer la famille Collins et plus précisément Eric, le fils, qu’il rencontra lors d’un voyage aux Etats-Unis.

 

De son séjour, Holy Eagle garda le souvenir d’un pays verdoyant et vallonné. Cette venue en France n’est en fait qu’un retour car il a combattu durant la Guerre 1914 - 1918 sur notre territoire.

 

Cette amitié de longue date avec les Français a été symbolisée par sa remise des calumets aux Collins. De grands souvenirs pour la famille et du rêve pour les habitants : voilà comment nous pouvons résumer ce séjour d’un indien dans notre vallée de Berry.

*** Les ponts de Menetou ***

Entourée d’eau, la commune est bordée de ponts, comme ceux de la voie communale n°4. Celle-ci longe le parc du château de Campoix, qui est bordé par deux ponts à l’architecture magnifique, datant de l’époque de Louis XIV. L’un d’eux, bâti sur pilotis, aurait été rénové pour la venue de l’Impératrice Joséphine chez le prince Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord au château de Valençay.

 

D’autres ponts fûrent et sont encore des lieux de passages importants pour Menetou-sur-Nahon, comme le pont du Marchois dont la route relie Varennes-sur-Fouzon à Chabris. Ce dernier fut, au 19ème siècle, au centre d’un débat qui favorisa la création de l’actuelle route de Valençay.


Competences
Competences
Competences
Competences