Poulaines

 

Competences

Conseil Municipal

Competences

Vivre à 

Poulaines

Competences

Urbanisme 

Competences

Scolaire et Périscolaire


Bienvenue sur le site internet de la commune de Poulaines

// Infos mairie

Jour Matin Après-midi
Lundi 9h00 - 12h30 Fermée
Mardi 9h00 - 12h30 Fermée
Mercredi 9h00 - 12h30 Fermée
Jeudi 9h00 - 12h30 Fermée
Vendredi 9h00 - 12h30 Fermée
Samedi 9h00 - 12h00 Fermée

Secrétaire de mairie : 

 

mairie.poulaines@wanadoo.fr


// Poulaines

 

Poulaines est un village berrichon proche de Valençay.

 

Riche de ses fêtes traditionnelles, comme la «Foire aux ânes», Poulaines est une commune dynamique avec son bourg, ses commerces, son complexe de loisirs à l’étang du Plessis et ses nombreuses associations... mais la commune compte également une église dont l’origine remonte à la fin du XIIe siècle et un lavoir couvert d’une charpente du XIXe siècle.

 

Le domaine de Poulaines, caché dans le bourg vous ouvre ses portes pour offrir une promenade à travers ses jardins et son Arboretum, labellisé "Jardin Remarquable" depuis 2014.

 

 A voir absolument !

 

http://www.domaine-poulaine.com/


// Le saviez-vous?

 

Les Poulaines

Les chaussures médiévales

 

Outre le nom de la commune, les poulaines étaient également des chaussures (ou souliers) du Moyen Âge destinées aussi bien aux femmes qu’aux hommes.

 

Mode du 14ème et 15ème siècles, il s’agissait d’une chaussure allongée dont l’extrémité pointue, généralement relevée, pouvait mesurer jusqu’à 50 cm. 

 

La longueur de la pointe était proportionnelle à la classe sociale de l’individu : plus elle était longue, et plus le rang social été élevé. Pour les rois, la taille de la pointe pouvait être aussi grande que voulu.

 

Le bout été rembourré de mousse ou de chanvre pour garder une certaine rigidité à la pointe.

 

Le clergé réprouvait ces chaussures car le bout pointu de la poulaine permettait de relever la robe de la demoiselle assise en face, pouvant ainsi la faire remonter autant que faire se pouvait... De plus, sa longueur empêchait de s’agenouiller pour prier.

 

Charles V interdît ces chaussures par l’ordonnance royale de 1368, mais la mode perdura jusqu’en  1470.